jeudi 25 décembre 2014

UNIFORMES DU CORPS DES VOLONTAIRES BELGES AU MEXIQUE (2/5).

PLANCHE 2 : TROUPE 1865 - 1867

  1. Grenadier - Morelia 1865.  Il porte le sombrero indigène.  Les jambières qui s'étaient avérées fort incommodes au cours des marches avaient été abandonnées.
  2. Sergent des voltigeurs - Morelia 1865 (en haut à droite).  Les magasins français furent mis à contribution pour pourvoir au remplacement de plusieurs effets usés.  Les volontaires allaient être pourvus de pantalons de toile grise taillées "à la zouave".
  3. Au cours des dernières campagnes de 1866, la silhouette du volontaire belge allait s'apparenter à celle de toutes les unités d'infanterie européennes engagées au Mexique, hormis les zouaves.  Cette uniformité révélait l'effort considérable que les magasins français avaient fourni pour équiper les autres corps dont les approvisionnements s'étaient avérés insuffisants (centre).
  4. Cantinier (en bas à gauche).
  5. Sergent des troupes montées.  A la suite du combat de Marin, les Belges purent constituer deux compagnies montées.  Les cavaliers furent dotés par l'intendance française de bottes transformées "à l'écuyère".  A cause de la pénurie d'armes blanches, les volontaires utiliseront leur fusil armé du yatagan en guise de lance.  Notre sergent est armé d'une carabine du type Minié et d'un sabre-baïonnette "yatagan" français.  Il porte la médaille française de la campagne du Mexique.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire